Les 12 Fantaisies de Georg Philipp Telemann n'ont pas de date de composition précise. Ce n'est certainement pas un hasard si Telemann a choisi ce terme si évocateur de fantaisie qui engage à une création sans contrainte formelle.

Elles sont ici jouées sur quatre flûtes différentes, la flûte sopranino, la flûte soprano, la flûte alto et la flûte ténor, de façon à caractériser et traduire par les qualités sonores et techniques de ces instruments toute la gamme des émotions suggérée par Telemann. Ainsi à l'allégresse et à la virtuosité de la 11ème Fantaisie interprétées avec les sonorités brillantes du flautino répondent la douceur et le lyrisme de la 6ème que rend sensible le timbre suave de la flûte ténor.

La diversité de ton de ces Fantaisies et la forme architecturale propre à chacune d'elles nous permettent de nous raconter des histoires toujours renouvelées en invitant l'imagination à se déployer, ce que favorise une ornementation voulue ici foisonnante, bien dans l'esprit des versions ornées des mouvements lents de ses sonates méthodiques.

The exact date of publication of Georg Philipp Telemann’s 12 Fantasias is not known. Telemann must have chosen the very evocative term ‘fantasia’ in the full knowledge that it suggests an improvisational character and a play of free fancy, without any formal constraint.

Liberty has been taken here to play these pieces on four different recorders – sopranino, soprano, alto and tenor – using their different sounds and technical qualities to bring out the full range of emotions expressed. Thus, the joyful virtuosity of Fantasia no. 11 is ideal for the bright sonorities of the flautino, while the sweet lyricism of no. 6 is perfectly suited to the dulcet tones of the tenor.

With their diversity of tone and individual structure, these fantasias fire the imagination, thus favouring an abundance of ornamentation, in the spirit of the Sonate metodiche – ‘methodical’ sonatas – in which Telemann actually wrote out the ornaments for the recapitulations of the slow movements that begin the pièces.